Un maquillage tendre pour les peaux sèches

0

Votre fond de teint fait des plaques sur les joues, votre rouge à lèvres dessèche ? Ne renoncez pas au maquillage mais adoptez des produits adaptés à la nature de votre peau ? Plus hydratants, moins allergisants.

Des fonds de teint soyeux pour l’épiderme

De même qu’il existe des bases de teint sans corps gras, non comédogènes, conçues spécialement pour les peaux grasses, il y a des fonds de teint onctueux comme des crèmes fouettées qui ressourcent les peaux très assoiffées. Sitôt appliqués, ils apportent une sensation de bien-être incroyable. Un bon produit ne «cartonne» jamais, vous l’oubliez !
Que contient-il de plus ? Des huiles qui stoppent la déshydratation et favorisent la régulation de l’eau dans les couches superficielles de la peau.
En crème ou en stick, ils ont un effet couvrant, qui camoufle les rougeurs.
En fluide, ils se fondent dans la peau sans migrer dans les ridules. Certains renferment des pigments réflecteurs, qui rehaussent l’éclat du teint, atténuant la fatigue.

Des blushs nourrissants pour les joues

Même si les fards à joue s’emploient en faibles quantités et sur des surfaces réduites du visage, ils doivent répondre aux exigences de votre peau. Et ce, d’autant plus qu’ils s’appliquent sur les pommettes, une zone naturellement plus sèche et qui «peluche» facilement. Choisissez des formules antidéshydratation, riches en eau, en huiles adoucissantes et vitamine E, et adoptez plutôt des textures-crème. Vous préférez les blushs en poudre ? Evitez de les appliquer directement sur la peau. Etalez au préalable votre crème de jour habituelle, votre fond de teint ou crème teintée, puis en dernière touche votre blush.

Des fards doux pour les paupières

Très fines, exposées, sollicitées en permanence, les paupières sont particulièrement réactives chez les femmes à peau sèche. La qualité des produits commercialisés n’y est pour rien car les laboratoires sont tenus de réaliser des tests de tolérance sévères. Toutefois, même avec des colorants sélectionnés pour leur innocuité, l’absence de parfum et la présence d’actifs « haute tolérance », vous pouvez rester sensible à certaines molécules : aux cires, aux solvants, aux gommes ou aux pigments à base de chrome ou de cobalt, et surtout à la colophane. Les produits conçus pour les yeux fragiles soulignent généralement l’absence de composants à risque.

Des rouges à lèvres fondants pour la bouche

A l’inverse du corps, les lèvres sont privées de sébum. Dès qu’il fait froid ou chaud, elles tiraillent, craquellent et se desquament.
Appliquer quotidiennement un rouge à lèvres dont la composition est naturellement riche en corps gras est un bon réflexe protecteur, surtout si le raisin (nom donné au bâton) renferme d’autres actifs : cicatrisants (vitamine E), adoucissants ou hydratants comme les huiles. Un bémol concernant les tonalités très foncées et denses : plus un rouge à lèvres concentre de pigments de couleurs, plus il dessèche. Il est préférable d’appliquer ensuite un gloss. Même chose pour les rouges longue tenue, appelés aussi « sans transfert », déconseillés pour les lèvres gercées.
L’idéal pour avoir une bouche colorée mais toujours douce ? Des formules riches en glycérine. Les valeurs sûres ? Les brillants teintés et les gloss, sans oublier les rouges à lèvres satinés.

Partager.

Laisser un commentaire