Le maquillage correctif

0

Le maquillage correctif : entre l’ombre et la lumière

Les faits: le blanc agrandit et le noir rapetisse, on a toutes pu le constater avec nos vêtements. Le blanc en maquillage, c’est la lumière et le noir, c’est l’ombre. Si on applique nos lumières et nos ombres correctement sur le visage, on révèle davantage la beauté du visage.
On appelle aussi ce genre de maquillage : correctif car l’ombre et la lumière peuvent corriger ces petits défauts sur notre visage; par exemple, ces pommettes trop saillantes, ce nez asymétrique ou trop large, ces paupières qui s’affaissent, ce double menton, ces rides et j’en passe.
Le maquillage correctif a été inspiré par le maquillage théâtral qui est le jeu excessif de l’ombre et la lumière pour que les gens de la rangée Z puissent voir l’expression des comédiens sur scène. De près, ces maquillages sont exagérés mais de loin, ils offrent beaucoup d’impact. Le maquillage confère ainsi une personnalité aux personnages joués par les comédiens, comme un genre de masque.


Le maquillage correctif, c’est un peu l’inverse; au lieu de creuser les rides pour donner un air méchant et vieillot à un Avare, on place la lumière dans les rides pour rajeunir les personnages que nous sommes au quotidien.
Pas besoin d’ajouter que le maquillage correctif est beaucoup plus subtil et facile à faire soi-même.
Le maquillage, c’est cela en fait : tout part du teint. On a beau avoir un beau maquillage des yeux ou des lèvres, si le teint n’est pas parfait, rien ne ressort. Le teint est la base du maquillage et toutes les bonnes maquilleuses vous le diront; non seulement, s’il n’y a pas de base, le maquillage ne ressort pas mais ne tient pas non plus. Le maquillage du teint est une structure solide sur laquelle le reste peut prendre assise et appui. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle “fondation”.
Le maquillage correctif se fait avec des fonds de teint liquide, en crème ou des fards secs. Si on travaille avec les liquides, il faudra le faire avant l’application de la poudre et non l’inverse. Une ombre à paupière pâle (en crème) et matte peut se révéler un bon outil pour créer de la lumière; par exemple, on l’applique sur l’extérieur de la paupière et sur les tempes pour remonter les yeux afin de rajeunir le regard.

Partager.

Laisser un commentaire